Actualités

Une question ? Appelez-nous au

 04 66 36 31 60

Accès membres

Utilisateur
Mot de passe

Se souvenir

CMPP des Angles

Inauguration du CMPP des Angles

Jeudi 21 février, a eu lieu l’inauguration du centre médico-psycho-pédagogique, en présence de Jean-Louis Banino, maire des Angles, Serge Capitaine, directeur du CMPP, Jean-Luc Millot, président des PEP 30 et de son directeur Patrick Contois, le Dr Nadia Salle de Chou et de nombreux adjoints au maire.

Inauguration CMPP Les Angles 2019

Dans son discours, Jean-Louis Banino s’est réjoui d’accueillir le CMPP. Serge Capitaine s’associait à son équipe pour partager cet enthousiasme. Des espaces agréables et stimulants ont été achevés en septembre 2017, pour y accueillir professionnels et patients répondant aux besoins de soins pédopsychiatriques et de rééducation des enfants et adolescents de 0 à 20 ans.

Le directeur précisait que << chaque année, ce sont 150 enfants qui sont accueillis pour des diagnostics ou des soins, et près d’une centaine qui sont reçus chaque semaine, l’objectif étant de constituer un travail important d’orientation du fait de l’isolement du CMPP en l’absence de structures de l’inter-secteur de psychiatrie et de la faiblesse du tissu des praticiens libéraux. >>.
L’antenne des Angles permet d’étoffer progressivement sur le secteur l’offre de soins en ajoutant aux prestations existantes les prestations d’orthophonie, de psychomotricité et de psychopédagogie, permettant ainsi de mettre en œuvre l’offre pluridisciplinaire de soins qui constitue la plus-value des CMPP.

Article paru dans le Midi Libre du 25/02/2019

CMPP La Grand-Combe

Le centre médico-psycho-pédagogique a été inauguré mardi 5 février 2019.

Comme un symbole. C’est dans l’ancienne école Paul-Bert, rue des Oliviers, que s’est installé le centre médico-psycho-pédagogique (CMPP) de la Grand-Combe. Une école et ses enseignants qui sont bien souvent les premiers à informer des difficultés que connaît un enfant dont les parents franchissent ensuite la porte du CMPP.

Près d’une centaine d’enfants et de familles accueillis par an.

Une annexe du CMPP d’Alès (1), dirigée par Serge Capitaine, dont l’équipe pluridisciplinaire reçoit une petite centaine d’enfants par an, sous la houlette du docteur Catherine Angot. "Il existe chez ces enfants des troubles spécifiques d’apprentissage ou des difficultés à être disponibles, attentifs, avec des traits d’anxiété ou des problèmes relationnels." Des enfants de 6 à 10 ans, majoritairement, bénéficiant alors d’un protocole de prise en charge à regard croisé : "À son arrivée, un diagnostic est réalisé par le médecin pédopsychiatre (Catherine Angot, NDLR) en présence des parents, souligne Emmanuelle Pajaud, psychologue. Un bilan complémentaire accompagne alors le diagnostic en termes de psychomotricité, psychologie, psychopédagogie ou orthophonie.

Inauguration CMPP La Grand-Combe 2019

Ensuite, une synthèse avec l’équipe permet de construire un projet de soins en accord avec les familles, poursuit le docteur Catherine Angot. Ce regard pluriel est très important afin de déceler tous les soucis de ces enfants."
La prise en charge dépend ensuite de la lourdeur des difficultés constatées avec une sortie positive, sans nécessité d’aucun soin, enregistrée pour deux tiers des enfants. Les soins sont intégralement pris en charge par la Sécurité sociale, dont le soutien financier de l’État (2), représenté par Isabelle Blanchou, a été salué par le maire de la commune, Patrick Malavieille, en présence de la déléguée départementale adjointe de l’agence régionale de santé, Françoise Dardaillon, et de Jean-Luc Millot, président de la Pep (Pupilles de l’enseignement public), gestionnaire de l’établissement.
Un centre devenu indispensable dans ce pays grand-combien dont témoigne le temps d’attente pour une prise en charge (autour de huit mois) par la faute d’un manque d’effectif. Une victoire contre les inégalités, mais le combat se poursuit.

(1) : le CMPP au 28, rue des Oliviers, est joignable via l’antenne de Saint-Cristol-lez-Alès au 04 66 52 25 22.
(2) : le budget global est de 180 000 €. L’État accompagne à hauteur de 81 600 €, l’association PEP30, par le versement des loyers à la mairie, assume le reste à charge.

Stéphane Barbier


F.O. des Aigues Marines

Concours de pétanques - F.O. des Aigies Marines - 2018

Concours de pétanque

Suite à l’invitation d’ARTEGEM pour la participation à un tournoi de pétanque, le jeudi 8 Novembre 2018, au boulodrome de L’Estanque à Nîmes, sept résidents du foyer occupationnel des Aigues Marines y ont participé !
La doublette composée de Morgane BIANCOTTO et de Aziz HACHACHE a remporté le premier prix ou 59 doublettes étaient inscrites.

 

 


L'IME de la Barandonne

La fête de la gourmandise

C’est sous un soleil printanier que la fête des gourmandises d’automne de l’institut socio-éducatif (IME) de la Barandonne s’est déroulée, le 18 octobre 2018. Organisée depuis déjà plusieurs années par la direction, le personnel d’encadrement et tous les pensionnaires, les classes d’enfants des écoles maternelles Dolto et Jules-ferry ont été accueillies pour cette journée de fête. Dès la première heure, divers ateliers, soit plus de treize activités étaient proposés aux écoliers. Un programme dense préparé par les résidents de l’IME : de la slake-line aux ateliers manuels en passant par la construction du loup-Garou de l’institut effectué en direct. Des ateliers créatifs et des animations avec un parcours botanique ont également été organisés, avec une multitude de découvertes et de belles surprises.

Deux cents enfants sous les grands cèdres.

Fête de la gourmandise - La Barandonne - 2018

Et sous les grands cèdres sous les coups de midi, plus de deux cents enfants accompagnés d’enseignants et de parents d’élèves, ont savourés la soupe à la châtaigne, offerte en ce jour de gourmandises sans oublier les châtaignes grillées du moulin de Raoul. L’après-midi un spectacle de magie, ouvert au public, a remporté un franc succès ainsi que la projection du film, produit et réalisé par l’IME, sous la direction de Nicolas Maury, comédien et metteur en scène. L’association Le Fleuve et l’olivier, fidèle partenaire, a déployé un grand nombre d’exposition d’artisanat d’art confectionné par leurs soins et ont animé différents ateliers comme la peinture, la poterie, les tableaux. Cette journée porte ouverte a permis au public de visiter les ateliers de formation de l’institut : maçonnerie, soudure, peinture, horticulture.
Cathy Charavel, la directrice de l’établissement était enchantée de l’animation festive de la journée :
« De nombreux Spiripontains sont venus faire le plein de produits du terroir proposés par le stand dédié à la châtaigne de Bernanrd Laville et par l’ESAT (Etablissement et service d’aide par le travail) La Cézarenque de Concoules qui exposait un large choix de gourmandises sucrées salées. »

Correspondant Midi Libre


ITEP Alès Cévennes

La fête de fin d'année

Cette fête, c'est le moment où les parents et les enfants, les professionnels et partenaires, rassemblent le travail de toute une année. Comme un tissage délicat, chacun par sa présence, ses prestations et son investissement, participe à la création d'une ambiance colorée, chaleureuse, émouvante même...


ITEP Alès Cévennes

Le mystérieux bois du Neti

C’est au fin fond des Cévennes qu’il se cache, ou peut être au creux de chacun de nous…
Ils l’ont nommé le NETI, sorte de démon qui porte toutes nos peurs et doutes, monstre qui empêche les enfants de dormir, qui hante nos rêves et les transforment en cauchemars. Un peu YETI, un peu NESSI, il est au carrefour des légendes, on le cherche mais on ne veut surtout pas le trouver, il nous intrigue, il nous effraie et nous attire.
Voici l’histoire du mystérieux NETI. Une équipe de l’ITEP est partie à la recherche de cet être bien étrange, cet inconnue menaçant et obscur qu’il s’agit de débusquer, d’apprivoiser…
Accompagné par un vidéaste et deux adultes, 6 jeunes ont traversé les méandres de l’écriture, de l’image et de la parole, pour fabriquer dans un temps record ce bijou de film qui aborde sans en avoir l’air ce qu’est un collectif avec toutes les singularités qui le compose. En trame de fond la question toujours sensible de l’acceptation de la différence y est magnifiquement traitée !


Le dispositif handiplage lancé au Grau du Roi

Accessibilité. Du matériel à disposition qui permet aux personnes handicapées un accès à l’eau, sept jours sur sept.

Handiplage Grau du Roi - 2018

L’handiplage du Boucanet, qui permet un accès à l’eau aux personnes handicapées a été imaginé en 2001. Il a pris corps en 2004 et fonctionne chaque année, du 1er juillet au 31 aout. Il a été officiellement lancé ce dimanche 1 juillet, en présence des partenaires de cette opération. Nouveauté 2018 : il est ouvert sept jours sur sept, de 9 h à 18 h.

« L’handiplage est le dispositif emblématique des PEP qui œuvrent depuis plus de cent ans pour que personne ne reste sur le bord du chemin », dit Jean-Luc MILLOT, le nouveau président pour le Gard des Pupilles de l’Enseignement Public.
C’est cette association qui gère Handiplage dont le budget est de 30 000 €. Elle bénéficie de l’appui financier et logistique du Rotary club de la Baie d’Aigues Mortes, du Conseil Départemental et de la Mairie du Grau du Roi. Cette dernière prend notamment à sa charge la mise en place de la zone et finance deux emplois saisonniers.

Du matériel fabriqué dans un ESAT

Outre un parking réservé aux personnes handicapées, à la hauteur de l’accès à la plage N° 2 et d’un plan incliné pour aller à l’eau, Handiplage met à disposition, à raison de 1.5 € de l’heure, huit tiralos et deux hippocampes qui permettent de se baigner.
Ce matériel-là, qu’il faut régulièrement renouveler, est fabriqué dans un ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail) des Pyrénées-Atlantiques. L’Handiplage du Boucanet est la seule structure du littoral gardois équipée d’un tél dispositif. Celle des Aigues Marines est réservée uniquement aux pensionnaires du Foyer de Vie. Au total, près de soixante-dix entrées de plages sont recensées au Grau du Roi. Certaines sont équipées de bandes roulables qui permettent seulement l’accès des fauteuils roulants au plus près de l’eau.

Article Midi Libre du Mardi 3 juillet 2018 signé F.P.

 


XXIIIème Journée Inter-CMPP

Des mots aux maux – Le récit narratif

23ème journée inter CMPP

LE VENDREDI 8 JUIN 2018
La Chartreuse de Valbonne - Route de Valbonne - 30130 Saint Paulet de Caisson

ORGANISEE PAR : La FDCMPP et Les CMPP du Gard – ADPEP30.

PUBLIC : Les personnels des CMPP du Gard et leurs partenaires impliqués dans la prise en charge des enfants et des adolescents, les familles.

INTERVENANTS : Bruno Humbeeck – Serge Mori – Dina Scherrer

PROGRAMME :
9h00 - 9h15: Présentation des travaux
9h15 – 10h45 : Conférence de Bruno Humbeeck – « La construction de l’identité narrative chez l’enfant »
11h00 – 12h30 : Conférence de Serge Mori – « Redevenir « Narracteur » de son histoire et de sa vie ! Une histoire alternative vers une thérapeutique non médicamenteuse. »

Possibilité de restauration sur place

14h00 – 15h00 : Première table ronde
15h00 - 16h30 : Conférence de Dina Scherrer – « La construction narrative de l’enfant. »

16h30-17h00 : Seconde table ronde et clôture des travaux


Pour les inscriptions de groupe ou toutes autres informations, contactez le :
CMPP de Bagnols sur Cèze - 3 Avenue Jean Perrin - 30200 BAGNOLS SUR CEZE
04 66 89 50 46 - cmpp.bagnols@adpep30.org

Plaquette détaillée à télécharger ici.

Compte-rendu téléchargeable.

 


La Barandonne, la différence en chansons

Chorale IME La Barandonne

Jeudi 29 mars 2018 à l’IME La Barandonne de Pont Saint Esprit, une quinzaine d’adolescents ont fait leur show en offrant à un large public la finalité du travail de leur atelier musique/chorale de l’année. Ils avaient choisi ensemble de chanter un medley sur le thème de la différence. Sujet auquel ils sont sensibles car confrontés régulièrement à des comportements de personnes plus ou moins tolérantes.
Toutefois, au regard du public c’était un vrai spectacle qui révélait un travail assidu et bien construit. Il leur a fallu du courage de la ténacité, beaucoup de désir et d’ambition pour concrétiser cette nouvelle représentation. Eh oui, c’était déjà la seconde à laquelle se produisait ce groupe de chanteurs issus d’un projet de collaboration entre les élèves de la classe Ulis du lycée Sainte Marie de Bagnols sur Cèze et les élèves de la classe externalisée de l’IME La Barandonne.

Chorale IME La Barandonne

Ce travail de partenariat existe déjà depuis 2 ans soutenu par la volonté de Cathy Charavel, directrice de l’IME La Barandonne et de Dominique Saget, directeur du Lycée Sainte Marie et grâce au co-financement de ce projet par les deux structures et la fédération des PEP. Il permet à des jeunes en difficulté face à une scolarisation classique, de pouvoir se surpasser pour trouver le chemin de la reconnaissance de leurs compétences, malgré un parcours accidenté.
Ce jour là, ils étaient là, bien présents, téméraires et prêts à prendre tous les risques. Ils avaient le trac, tout en étant plein d’ambition et d’envie de montrer leur savoir-faire en offrant le meilleur d’eux mêmes.
Ce fût une réussite, un « tabac » comme on dit. Beaucoup d’émotions s’en sont dégagées, tant du coté des artistes que du public qui est venu les féliciter en demandant les dates de futurs « concerts ».
Pourtant, malgré cette réussite, cet épanouissement, le désir de poursuivre de tous les protagonistes l’aventure est en voie de se terminer là, faute de moyens… Nous sommes actuellement à la recherche de nouveaux financements pour entrainer ces jeunes vers de nouvelles aventures comme la création d’une comédie musicale.

 


Avec l'ITEP Alès-Cévennes,
les élèves de Clavières solidaires

Les élèves de l'ITEP, de l'Ecole Romain Rolland et du Collège Daudet

élèves solidaires de clavières

Que voilà une belle initiative. Elle a été lancée par les élèves de l'ITEP (Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique) Alès Cévennes, encadrés par leur enseignante, Pauline Chazot, et leur éducateur, Marc Vujicic, et a été organisée au profit du Secours populaire et son antenne d'Alès.
Vendredi 16 février 2018, avec les élèves des établissements voisins de Clavières, issus des classes CE2, CM1 et CM2 de l'école Romain-Rolland et emmenés par Louisa Kemiche, et les collègiens de Daudet, tous ont remis le fruit de leur collecte de denrées alimentaires.
Laurent Chistien, membre du Secours populaire, les as vivement remerciés.

Midi-Libre : Laurent GUTTING

 


Concours de sculpture 2017

Concours sculpture Pauline

Alexandre CHERCHEMONT et Pauline CHAPELIER, résidents du Foyer Occupationnel de la Résidence Les Aigues Marines au Grau du Roi, ont participé au concours de sculpture de l’Association Toi et Moi Le Cœur et la Raison à Courbevoie.

C’est avec beaucoup de joie que Pauline et Alexandre ont appris qu’ils avaient gagné le premier et deuxième prix du concours et bien plus encore lorsqu’ils ont su qu’ils iraient à Paris pour recevoir leur médaille, le 18 novembre 2017.

« Ils sont arrivés avec 15 minutes de retard, mais Alexandre et Pauline sont des Stars donc ils peuvent se le permettre ! Cela a était un moment intense d’émotions et de fierté… Puis ils ont pris le bus jusqu’au Moulin d’Argenteuil, où un apéritif les attendait : foie gras et champagne suivi d’un excellent repas et d’une après-midi dansante…

Concours sculpture Alex

Le lendemain journée marathon, matin visite du musée Picasso, pause déjeuner au restaurant puis visite du centre d’art moderne Pompidou. Dans les musées on aurait dit deux enfants dans un magasin de jouets. Alexandre a regardé les moindres détails des tableaux et disait, « c’est cool ! c’est beau ! » il a une idée précise de ce qu’il aime ou pas.

Concours sculpture Pauline et Alex

Pauline disait « c’est pas dur, je peux le faire ça !! » nous avons pris de nombreuses photos pour qu’ils s’en souviennent et avons acheté des livres pour partager tout cela avec les autres résidents. Nous avons pensé à eux et avons vu des tableaux qui ressemblaient à ceux de Fabrice, Stéphanie, Christine, Thomas et Cléophée… En fin de journée, ils étaient fatigués, pour la première fois du Week-end, Alexandre a demandé « c’est quand le train ? » et Pauline a dit en arrivant dans le train « ah je vais dormir ! ».

Voilà deux résidents heureux qui ont profité à 100 % de leur week-end de stars !

 


Fête de la Châtaigne 2017

Une journée pleine d’animations à l’institut de la Barandonne, jeudi 9 novembre dernier.

Fête de la Châtaigne La Barandonne 2017

L’institut médico-éducatif (IME) de la Barandonne a organisé sa traditionnelle Fête de la châtaigne. Avec la participation de la confrérie de la châtaigne de l’Ardèche, une grande castagnade et un programme complet et varié ont agrémenté les festivités de la journée.

Des ateliers créatifs (poteries, art plastiques) et des animations avec un parcours botanique ont été proposés aux élèves des écoles maternelles de Dolto, Jules-Ferry et Jean-Jaurés.

La petite colonie s’est retrouvée pour une soupe géante à la Châtaigne et un pique-nique à l’abri sous les grands cèdres du magnifique parc.

L’après-midi ouverture au public pour les petits et les grands avec portes ouvertes des ateliers de formation de l’IME : maçonnerie, soudure, peinture, horticulture, HSA.

Fête de la Châtaigne 2017 La Barandonne

Des expositions et des animations (jeux de bois, poneys), ont eu lieu ainsi qu’un spectacle, Quai de départ, proposé par la compagnie de marionnette Art Zimute, qui a été suivi d’une représentation théâtrale proposé par la troupe de l’IME et des démonstrations de danse proposées par la GES de Pont Saint Esprit.

Toute au long de la journée une vente de châtaignes du moulin de Raoul et de ses produits dérivés a eu lieu.

De nombreuses associations spiripontaines ont été présentes à cette manifestation.

Cathy CHARAVEL, la directrice s’est félicitée de la grande nouveauté de cette édition 2017 et de la présence de l’établissement d’aide par le travail (EAT) de la Cézarenque de Concoules pour vendre ses produits à base de châtaigne.